1. Rapport Annuel FnAK 2014

    featured image

    Notre rapport d’activité 2014 est téléchargeable ici.  Retrouvez-y l’observatoire de la mobilité et les rubriques habituelles.

  2. acc&ss FnAK, Conseil Scientifique, 20 ans célébrés au Conseil de l’Europe

    featured image

    La FnAK, composante de la CiuP, devient acc&ss FnAK, installe son Conseil Scientifique en Alsace et célèbre ses 20 ans au Conseil de l’Europe à Strasbourg.

  3. Coopération avec le CNRS pour l’envoi de son magazine international

    featured image

    Chaque trimestre, grâce au dispositif ALFRED©, plusieurs dizaines de milliers de chercheurs étrangers reçoivent ainsi ce magazine.

  4. Coopération juridique pour transposer la Directive européenne « chercheurs étrangers »

    featured image

    Coopération juridique avec les Ministères et la Commission européenne pour la transposition de la Directive européenne « chercheurs étrangers », et suivi de sa mise en application sur le terrain, avec le réseau d’accueil et les Préfectures.

  5. ERA-MORE devient EURAXESS, la FnAK passe le relais à la CPU

    featured image

    Conformément à un accord tacite entre la FnAK et la CPU, cette dernière a pris le relais et coordonne depuis le réseau français d’accueil des chercheurs en mobilité, par ailleurs renommé EURAXESS par la Commission Européenne.

  6. Affichage par l’AFII de l’observatoire mobilité FnAK

    featured image

    Affichage par l’AFII d’une mesure pour l’attractivité de la France s’appuyant sur le réseau d’accueil coordonné par la FnAK : un observatoire de la mobilité des chercheurs étrangers vers la France.

  7. Coordination du réseau ERA-MORE français

    featured image

    Suite logique de l’expertise menée pour la Commission Européenne, la coordination du réseau de Centres de mobilité français est proposée à la FnAK par le Ministère de l’Enseignement et de la Recherche pour 3 ans, en coopération avec l’Association Bernard Gregory et l’AMUE-CPU (Agence de mutualisation des universités et établissements d’enseignement supérieur et de recherche – Conférence des Présidents d’Universités.  L’initiative ERA-MORE associe 32 pays.

  8. Reprise de la FnAK par la CiuP

    featured image

    Dans le cadre de la commande d’une étude sur l’accueil des chercheurs étrangers par la Région Ile-de-France, la FnAK rencontre les responsables de la Cité internationale universitaire de Paris.  La CiuP souhaite coopérer avec la FnAK pour implanter un bureau d’accueil des chercheurs étrangers dans ses murs, un projet qui se révèle compatible avec la volonté de l’Académie des Sciences de permettre à la FnAK de s’émanciper.

  9. Reconnaissance de la FnAK comme « think tank »

    featured image

    Régulièrement consultée par les Ministères des Affaires Etrangères et de la Recherche, la FnAK est officieusement qualifiée de think tank par ses interlocuteurs.  Elle est ensuite sollicitée par la Commission Européenne pour participer aux travaux d’un premier groupe d’experts, Remove obstacles to mobility, puis aux travaux d’un second groupe, Towards a european netwok of mobility centres, dont émergera le réseau européen ERA-MORE précurseur d’Euraxess.

  10. Lancement de la Carte de Chercheur Invité

    featured image

    Imaginée d’après le modèle de la carte délivrée par la Fondation allemande Alexander von Humboldt, elle vise d’abord à anticiper l’arrivée des chercheurs étrangers en France et de leur offrir un accueil personnalisé.

  11. Conception du « Protocole d’Accueil »

    featured image

    Conception du « protocole d’accueil », sésame pour les chercheurs étrangers des pays tiers (Loi RESEDA). Coopération juridique depuis avec les Préfectures, les Ministères et la Commission européenne, commande du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.  Imaginé par le premier juriste de la FnAK, Frédéric Carrière, d’après la traditionnelle lettre d’invitation adressée par les Universités à leurs professeurs invités : une bonne pratique française transposée à l’UE en 2005.

  12. Premier guide d’accueil pour les chercheurs étrangers en France

    featured image

    Edition du premier guide d’accueil, bilingue, pour les chercheurs étrangers en France, d’abord imprimé et communiqué aux centres de recherche, ensuite en ligne sur le site Web de la FnAK, il pose les bases de ce qui est aujourd’hui devenu le métier des personnels affiliés à Euraxess France.

  13. Développement d’un annuaire des chercheurs étrangers en France

    featured image

    Déclaré à la CNIL dès 1994.

  14. Premier jour de travail

    featured image

    Le 6 décembre, une date particulière en Alsace puisqu’il s’agit de la Saint-Nicolas, la FnAK démarre son activité avec deux salariés : Claudine Folgringer (épouse de Azevedo) est secrétaire à mi-temps et Antony Mauvais secrétaire général adjoint.  Guy Ourisson est secrétaire général et passera le relais à A. Mauvais en 1995.

  15. Création de la FnAK par l’Académie des Sciences

    featured image

    Vu la délibération du comité secret du 25 octobre 1993, l’Académie des Sciences représentée par ses Secrétaires perpétuels, MM. Paul Germain et François Gros, décide de constituer une fondation sans capital dénommée : « Fondation nationale Alfred Kastler de l’Académie des Sciences ».  La FnAK a pour objet d’améliorer les conditions d’accueil des scientifiques étrangers de haut niveau venant travailler en France, et de maintenir avec eux le contact après leur retour dans leur pays.

    Statuts du 28 12 1993

  16. Rapport du Prof. Guy OURISSON au SGDN

    featured image

    Rapport du Prof. Guy OURISSON aux services du Premier Ministre sur la situation des chercheurs étrangers en France : nécessité d’améliorer leur accueil et de garder le contact avec eux après leur séjour.

    Rapport Guy Ourisson au SGDN